Lost In My Dream
Inscrivez-vous.
Rejoignez-nous, pour des RPs LIBRES !



 

Partagez | 
 

 Max Rénix - Kheas Spire / RP LONG

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Max Rénix


Masculin Statut Social Du PERSONNAGE: : CHASSEUR
Grade :

Badge :


Niveau
Nombres de points RP:
1000/1000  (1000/1000)

MessageSujet: Max Rénix - Kheas Spire / RP LONG   Mer 14 Aoû - 19:16

La Zone 602

 

   "On n'a besoin de vos services, chasseur. Cette zone doit impérativement être nettoyer une bonne fois pour toute ! Nous ne seront tolérer le moindre échec. Aucuns éléments, substances ou autres ne doit sortir de la 602. Il en va de la sécurité de nos employeurs et de nos secteurs de productions. Votre futur cible a déjà commis des infractions et autres dégâts dans les secteurs voisins. Si par malheur cette "chose" venait à saboter d'avantage les périmètres je crains fort que nous serions dans l'obligation de faire appelle aux forces A.L.F.A., bonne chance à vous..."

"Entendus..."


Les paroles du commandant FOX résonna dans la tête du jeune garçon. Il se le va de son siège et quitta son QG en prenant avec lui la valise PANDORA sur sa table de bord. Elle se matérialisa très rapidement en un "crâne" sur le dos de la main gauche du jeune animé. Ce dernier s'avança vers les portes automatiques qui s'ouvrirent en le laissant passer. Il fut déterminé à éliminer sa prochaine cible, les sourcils froncés les poings fermés, il disparu dans le noir et circula dans les sous-terrains de la zone "213" 




A quelques kilomètre non loin du bar "Blade Running" encore ouvert. Le socle de la bouche d'égout, à la rue parallèle glissa sur le côté, le petit chasseur sortit en douceur de son trou et vint à refermer le tout en replaçant le socle avec son pied. Il orienta son regard sur l'état des lieux. Jack, le propriétaire du bar venait de sortir de son lieux de travaille. Il inséra sur le fente du mur une clé qui alimenta des railles de clôtures de son bar. Max esquissa un sourire ne le voyant. Ce bon vieux Jack saluât du main fraternel son dernier client ivre mort, en tenant encore la bouteille de " DKH-Jet !" dans les mains. Ce pauvre crétin ne pouvait plus être dans la capacité de marcher correctement, mais Jack après avoir fini avec son bar, vint à récupérer son client affalée sur une poubelle. Il le prit par l'épaule et lui rendit appuie pour l'aider à poursuivre la route, tous les deux bras dessus bras dessous. Mise appart l'alcoolo braillard et Jack, personnes à l'horizons. Max leva légèrement son poignet: "3AM" s'affichai-t-il sur sa montre. Il se faisait tard, seul les lampadaires restés encore éveillés sous le voile d'une sombre nuit. Les bâtiments de concentration étaient verrouillés, les passage à niveau tenaient leurs barrières fermées et les "capteurs" surveillés les alentours des terrains.   Max rajusta son écharpe en la plaquant contre sa bouche et s'engagea à courir jusqu'à la zone 602. Il prit la voix prévue pour les transports de marchandises, les néons disposés en parallèles à tout les 30 mètres, lui offrit une vision et une route parfaitement dégagée. Il vit durant sa course quelques trains de conservation, qui partaient en direction de leur réserves respectifs. Même de nuit les trafics étaient encore toujours actifs. Les employer dormaient à cette heure, mais les machines en revanches ne pouvaient guère trouver de repos. Un système automatique de nuit, GRASS était une planète qui produisaient en masse, 1ère puissance de production industrielle entres les 6 galaxies mers. Toutes les innovations et armements sont forgées au coeur de cette dimension, si bien que les compagnies venant de la  C.ID. ont tissées des liens de contrat avec la compagnie de GRASS, en échange d'une sécurité optimale, du aux nombres incalculables de soldats aux forces de l'ordres. Deux organisations pour le moins importante dans l'histoire des galaxies. C'est ainsi que le jeune Rénix pu tirer profit de son statut social au seins de cette communauté. Par intérêt, il s'était engagé aux force de l'ordre pour des cas relativement exceptionnelle, tout comme à cette instant. Éliminer, tel un tueur à gage, des "éléments" qui pourraient nuit à la "bienfaisance" de cette entreprise pour le moins sur-dimensionné.         




Arriver sur les lieux, Max vit les premiers dégâts. La bête avait totalement ruiné la porte Nord, N°1. Max ralentit son allure jusqu'à la barrière qui n'était plus qu'un tas ferraille, irrécupérable. Il s'agenouilla et y posa une main sur l'embout du métal. Il scruter d'avantage ce première indice. "Je devrais prélever un échantillons" se disait-il, à première vue il s'agissait d'une sorte de couche verdâtre qui avaient procrées tout le long de la plaque des boursouflures assez coriaces. Le reste de la barrière n'avait été touché. Soudain aussitôt, le jeune garçon sentit une violente brûlure au niveau de sa paume. Une léger gémissement sortit de sa bouche. Il s'empressa de relâcher prise, et finit par orienter sa main vers lui. Il vit au creux de sa main, sa peau qui se décomposa, Max écarquilla les yeux, il ne pouvait en conclure qu'une seule chose...il venait de toucher de l'acide. Alors citrique ou sulfurique, cela dépendait de "la chose". Plusieurs hypothèses, sur la nature de la créature s'offraient à Max. Mutant, Lézard, Serpent, Insectes ou encore un sujet scientifique qui n'a pu être retenu en quarantaine...




Max se releva et fit apparaître sa PANDORA. Il fut légèrement irriter par cette découverte. Il regarda sa main qui reconstitua, sur la chair dégagée à l'air libre, une nouvelle couche de peau. Il glissa son regard devant et commença à pénétrer dans artère principale de la zone...  
Zone 206:
 


      

 




Dernière édition par Max Rénix le Jeu 15 Aoû - 18:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://lost-in-my-dream.forumactif.org
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Max Rénix - Kheas Spire / RP LONG   Jeu 15 Aoû - 11:07


Kheas Spire, ex-chevalier héroïque descendant d'une grande lignée noble et fière avais été depuis quelques temps transformé en monstre par un Beelzebub, les reines de insectes. Ce sort avais ruiné sa vie entière, il  en était réduit a chercher de la nourriture partout tel un parasite, néanmoins son nouveau corps lui avais ouvert de nouvelle possibilités, il était devenu un surhomme, la force d'une fourmi pourrais paraitre faible, mais sachant qu'elle peuvent soulever dix fois leurs poids, je vous laisser deviner la force d'un être d'une tonne, sa carapace l'avais alourdi autant que cela, il faut dire que sa carapace a "poussé" au même endroit ou était son armure de chevalier, lui offrant un blindage efficace, sans compter ses épée, devenues des lame a coudes digne d'une mante religieuse géante, seul son épieu est resté a son état original, il est néanmoins caché dans l'abdomen de la créature avec son dard. Kheas pouvais faire des chose qu'il n'aurais jamais pu faire avant, il s'était juré de défendre les faible, de ce servir de ses don pour protéger la veuve et l'orphelin, monstre ou pas, Kheas restais un chevalier don le code était gravé en son âme. Malgré sa bonne volonté, Kheas a développé un instinct primitif, il craint qu'il ne devienne "sauvage" et se mette a devenir un véritable monstre hors de contrôle, pour le moment, il avais les commandes de son corps, mais il lui est déjà arrivé d'avoir une montée de violence quand il aperçois se qu'il considère comme un potentiel repas, néanmoins cet instinct lui est fort utile, il possède des réflexes incroyable et détecte les poisons, de plus, il semble détecter les présences autour de lui.

Venons en au fait, Kheas n'avais rien mangé depuis des lustre et il était capable de dévorer n'importe quoi, ou n'importe qui, cette dernière option étant celle a éviter le plus possible. Il était entré dans une zone industrielle, visiblement abandonnée *je ne risque pas de trouver grand monde ici, tant mieux* Bien que silencieux, Kheas n'arrêtais pas de penser, il pensait a lui, aux autre, et discutais intérieurement avec ses instinct. Quand la créature insecte s'approcha, il vit la porte blindée et le panneau d'interdiction d'entrer.
*On cache quelque chose ici, je prend des risque mais je n'en ai que faire*
Kheas sortis ses Lames Mantis et commençais a broyer la porte, elle était résistante, il préféra utiliser son acide gastrique devenu plutôt puissant, capable de dissoudre de la chaire de dragon. Il avençais, il sentais une odeur horrible partout, il vit plusieurs créature bizarres, il ne détectais pas le moindre signe amicale ou intelligent, Kheas pensait passer a coté et les ignorer, mais il en fut autrement, un créature l'attaqua par derrière, et les réflexes de Kheas ôtèrent la vie a ce mutant de manière brutale: il fut empalé sur le dard puis jeté au sol pour être mis en pièce par les lame a coude.
*Je me sent mal a l'idée de les tuer... et si ils étaient comme moi?*
A ses pensée, les deux autres créatures attaquaient en groupe, Kheas soupira intérieurement, ces monstres étaient devenu des bêtes sauvages et Kheas ne voulait jamais devenir comme eux.
*Je vais vous libérer de votre prison messieurs*
Les griffes des bêtes rayèrent la carapace de l'arthropode et furent également mises en pièce par les lames, déchiqueté par l'épieu, et dévoré par Kheas affamé.
*Il n'ont pas bon goût, au moins ils reposent en paix*
Pour témoigner d'un minimum de respect envers des créatures, il prit des morceau de ferrailles et construisit des tombes improvisée aux squelettes de ses victimes. gravant a l'acide "R.I.P".
Kheas, après ce petit problème réglé, continua son chemin, non plus pour manger ou se réfugier pour la nuit, mais trouver d'autre mutant et leurs offrir le repos et si possible, de manière moins violente.
Revenir en haut Aller en bas
Max Rénix


Masculin Statut Social Du PERSONNAGE: : CHASSEUR
Grade :

Badge :


Niveau
Nombres de points RP:
1000/1000  (1000/1000)

MessageSujet: Re: Max Rénix - Kheas Spire / RP LONG   Mer 21 Aoû - 0:33






Par ou commencer ? Max ignorait la nature de la cible en question, il s’énuméra toutes les créatures possibles et inimaginables dans son répertoire mémorial. Les plus improbables à celles qui ne le sont pas. Depuis le 1ère indice tous portent à croire que la créature peut-être une défaillance scientifique. Une expérience qui a du tourner vers le drame, ayant était génétiquement modifier par une catégorie des squamata. D'ou la production d'une acide par les muqueuse reptiliennes ou insectoïde. Mais également les arachnides, elles sont connues pour cela, les mollusques, les poissons ou mêmes les amphibiens, tous pouvaient produire ce genre de substance chimique. Max souffla légèrement. Mais alors pourquoi retourner sur les lieux ? La zone 206 était belles et bien dépassée à présent ! Toutes ces structures abandonnées et ces labos infectées montraient une négligence de la société de GRASS. La rouille avait fini par ronger les enceintes des studios de recherche, ils étaient dans un état pitoyable ! Des déchirure et autres fissures murales dégageaient l’intérieur des bâtiments. Tout le long de la route centrale, Max put scruter du regard quelques intérieurs. Des caissons brisées, les petits restes d'archives en papier, des ordinateurs délabrés des touches de claviers sur le sol et des gémissements de petits rongeurs, vadrouillaient le long des détritus. La centrale électrique était accrochée à des files d'alimentation, maintenant dénudés. Ceci alerta le jeune curieux. Il quitta la route principale pour s'orienter vers le bâtisse principale de la zone. La cible cherchait surement une source d'alimentation. Tout ceci devenait incroyable ! La compagnie de GRASS cachait bien leur jeu. Par malheur ! Combien d'expérience et combien de temps ont-ils pu consacrer à ce terrain pour le délaisser par la suite ? La tâche n'allait pas être facile. Le terrain était relativement grande et dangereux. Un silence plana sur tout l'horizon, un silence bien trop calme pour être rassurant...


Les installations n'avaient plus l'air d'être à leur niveau de fonctionnalité optimale. En arrachant violemment la petite portière du compteur. Le jeune garçon dépoussiéra comme il pouvait les toiles d'araignée qui avec le temps, étaient devenus une couche assez volumineuse brodées de quelques insectes qui ont eu le malheur de s'y coller. D'autres à l'intérieur de la boîte de contrôle s’éparpillèrent, virevoltèrent par l'ouverture forcée du petit pilleur. Après avoir bien tout dégagé jusqu'à cette brume épaisse, il scruta en profondeur l'état de du panneau de contrôle. Les chiffres étaient restés sur une grande mesure et les aiguilles pointa son pic rouillé sur le point mort. Nul doute, il n'y avait plus de courant. Mais ou pouvait-elle être cette cible dans ce cas ?! Si le reste du courant n'était pas son besoin, qu'elle était son addiction ? 
Mise à part les morceaux de ferrailles des bâtiments ne contenant que des machines dépassées depuis maintenant des lustres. Cette zone nous pouvait servir que d'un ''refuge'' et encore, l'état du terrain ne laisserai même pas un pourcentage de survie requis pour vivre jusqu'à plus des 48 heures, il n'y avait plus rien à faire ici.
Max sortit, il descendit les quelques petites marches pour reprendre ses recherches. Mais soudain il écarquilla les yeux et son ouïe vint la mettre en alerte. Des semblant de marche plutôt  il s'empressa vite de faire machine arrière et de sa camoufler juste derrière la muraille du bâtiment dans lequel il venait de sortir. Il pencha légèrement sa tête à découvert, pour y scruter la zone. Des pas non loin de la, sur une distance de 2 mètres environ, à l'allure lente et traînassé fit sa progression en direction du jeune garçon. Ce dernier se prépara à toute éventualité, la PANDORA se réveilla et se matérialisa sous une forme beaucoup plus miniature. Max tenait des à présent un "gun" à la main et sous sa plus grande discrétion, il vint à glisser soigneusement son pistolet proche de son visage, le dos plaquer contre le mur, les yeux en radar sur le terrain, les mains fermes et corps légèrement en retrait.




Au bout de quelques minutes il vit une silhouette humaine non loin de là, elle rampa sur ses deux jambes le buste grossièrement vers l'avant, les mains pendantes qui suivait son allure pour le moins maussade et piteuse. Il avait tout l'air d'un être humain, vêtit d'une veste bleu foncé accessoirisé d'une capuche camouflant son visage, d'un jean délavée maintenant garnie par la poussière à la saleté du terrain et ses mains furent victime du même résultat, à une exception prêt. En effet celles avaient tout l'air d'être légèrement recouverte d'une nuance de rouge. Du sang ? Une blessure ? Une plaque ? A cette distance il était impossible d'en savoir d'avantage. Avait-il était victime de quelques chose ? Ou bien avait-il fait quelque chose à une victime quelconque ? Quoi qu'il en soit mieux vaux ne pas se manifester. Si par malheur il s'avère que la cible en question, Max devra faire preuve d'une grande vigilance. Les substances acides retrouvaient sur la porte mère, montre clairement qu'il ne s'agit pas seulement d'un "humain banal", mais d'une créature descendant d'une autre race. Mais allait savoir laquelle ? Les questions commencèrent à se bousculer. Au fur est à mesure que l'individu prit de la distance. Max se découvrit légèrement du muré. Il le suivit furtivement.




Marchant sans but précis dans le long couloir d'un entrepôt abandonné, il fit quelques arrêts de temps à autre, comme pour reprendre un souffle qu'il n'avait plus. Ses inspirations se faisaient minimes, sa gorge serré, qui remontait vers sa gueule décharné, ses épaules détachés, se buste rabattu vers la sol, recroquevillait sur lui même. Affaler sur sa propre démarche, on sentait un alourdissement incalculable. Il plaqua une main sur le mur et se laissa tombait contre ce-dernier. Mais l'approche d'un quelque chose le mit en halène ! Comme une pile électrique, il reprit de son énergie et vint à l’intersection du labo prendre précipitamment vers la gauche et bondir tel un prédateur ! Il hurla à la guerre en direction de ce qui était probablement une futur victime, et des fracas contre le mur se fit entendre. Max était restait vers l'entré de la porte du bâtiment, et il vint à y rentrer tout de suite après avoir entendu le carnage, il pénétra dans la branche du labo, et à l'intersection il fouille du regard chaque voix, à celle de droite, il perçut sa cible qui était à présent raide mort sur le sol !




Il courut vers le corps, et s'agenouilla proche du cadavre pour y faire une découverte surprenante. aucune fissure, aucun ouverture, aucune déchirure, sur le corps l’individu, il put voir dès à présent son regard rouge écarlate, et ses cheveux gris, et son visage totalement craquelés par différent port de sa peau, sa bouche portait les même tâches que celles qui l'avait aux mains, le corps devenu inanimé, plaquer contre le mur du labo. Max scruta inévitablement le mur en question. Juste au côté du cadavre, des initiales "R", "I" et "P" furent posaient successivement...."Rest In Peace" ? Max leva son regard vers le couloir sombre devant lui et murmura:


RIP ?:
 



 -Visiblement, il manque une cible...


Revenir en haut Aller en bas
http://lost-in-my-dream.forumactif.org
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Max Rénix - Kheas Spire / RP LONG   Mer 21 Aoû - 9:28

Combien de ses mutant y avait-il ici? et surtout pourquoi? Cela devait bien être le dixième agresseur qu'il avais tué. Kheas avais du mal a supporter de tuer tout ces gens, il c'était juré une chose: le responsable de ces mutation serais éliminé, ces mutant était ils comme lui, de simple victime d'une mauvaise rencontre? de produit chimique hors de contrôle? Kheas s'était lancé deux mission: Tuer le responsable et "Délivrer" ses mutant qui, si ils leurs restaient un minimum d'humanités en eux, désirait surement ne plus faire de mal.

Kheas accéléra le pas, courant a grande vitesse a l'aide de ses ailes et éliminai des mutants un par un et de manière efficace, néanmoins le guerrier prenais toujours le temps de les enterrer et d'inscrire R.I.P prêt d'eux, c'était de son devoir d'honorer ses victime comme ses alliés, le respect était une règle fondamentale des chevalier digne de se nom, insecte ou pas, Kheas était un chevalier et il agissait tout comme. Le chevalier fessait des attaque éclaire de manière a ne pas perde de temps, a tuer rapidement et a ne pas alerter les autres, si il se sentais en danger de partout, ses instinct lui dicterais surement de les tuer...mais surement pas d'un gentille manière. Courant toujours, il sautais et tombais sur ses victimes en leurs brisent les cote sur le sol de tout son poids pour ensuite les enterrer, se servent de ses faux comme pelle.

Plus tard, le guerrier pris le temps de s'accorder une pose, il s'essaya, laissant ses instinct scruter les environs pendent qu'il méditait a propos de ces mutant, devait-il tous les tuer? y en avait-il encore convient d'être des être intelligent et non de simple créature sauvage et agressive? dans tout les cas, Kheas n'avais pas observé le moindre comportement "humain" de la part de toutes ses victimes...du moins seul un en avais montré un, mais il ne l'avais pas vraiment vu, ce furent ces instinct qui lui firent signe qu'il était suivis. L'insectoide récita un petit texte qu'il connaissait depuis longtemps, apprit dans le chateau de chevalier dans lequel il vivais aven son "baptême":

"Au nom de vos frère et de vos sœur, en l'honneur de vos père et de vos mère, en mémoire de vos familles, je vous souhaite une belle après vie et que l'obscure recule devant votre personne, que le lumière vous guide et que le sang versé soit celui de vos ennemis, Reposez en Paix"

A ces mots Kheas se leva, mit son poing sur le cœur et murmura d'un ton solennel

"Justice, Honneur et Prospérité"

Le guerrier poursuivi son chemins, mais s'arréta brusquement: si un être intelligent le suivais vraiment et que ses instinct avais raison, il devais lui faire signe, il y avais bien des monstres ici, lui même en est un plus ou moins, mais il dois lui dire qu'il n'est pas agressif, il dois lui faire signe qu'il n'est pas comme les autres, Kheas dessina sur le mur avec une griffe recouverte d'acide: "Bonjours---->"
Kheas ne pouvais pas vraiment prendre le temps de tout écrire, mais il suffisait d'un signe d'intelligence pour se démarquer des autres mutant de plus il avais acidifié sa main et l'avais enfoncée dans le mur, comme une signature, le flèche indiquait juste la direction qu'avais prit le guerrier qui en réalités, avançais sans savoir ou il allait, au départ il voulait un abris et de le nourriture, a présent il dois faire attention a cette personne qui le suivais et "chasser" les mutants pour leurs offrir le repos.

Kheas s'ennuyait un peu intérieurement, aucune de ces mutant n'était un vrais challenge, si il y avais des mutant, il ne devait pas que y avoir de ces lézard faible, ces humain sauvage ou d'autre insetoide...bien plus fragile, la première fois que Kheas eu croisé un autre insectoide il avais prit peur, non pas a cause de l'adversaire lui même, mais a cause de la peur de Kheas: que quelqu'un finisse comme lui, pour cela, Kheas s'était battu plus violemment, désirant ne jamais revoir cela, il l'avais littéralement pulvérisé, c'est également cet adversaire qui lui fit prendre la décision de tuer le responsable ces horreur qui  se passaient ici et de Chasser les Beelzebub restant si il y en avais encore, JAMAIS Kheas ne laisserais quelqu'un finisse comme lui...
Revenir en haut Aller en bas
Max Rénix


Masculin Statut Social Du PERSONNAGE: : CHASSEUR
Grade :

Badge :


Niveau
Nombres de points RP:
1000/1000  (1000/1000)

MessageSujet: Re: Max Rénix - Kheas Spire / RP LONG   Lun 26 Aoû - 2:15

 "Bonjours---->" 


Une nouvelle inscription, aussi fraîchement gravée que la précédente. Max fronça les sourcils, à genoux devant cette marque au mur, il affleura du bout des doigts, il sentit la profonde crevasse au niveau du "j" , suivit du "o", cela en devenait presque intriguant. Le jeune chasseur était perplexe, s'amuserait-il a parcourir la zone ? Dans ce cas la, les chose commençaient à devenir de moins en moins crédible, le petit garçon n'arrivait en aucun cas à discerner le sens de ces marquages aux murs. Mais une chose vint à le troubler particulièrement, le "bonjour" était adressé à celui qui la découvre, en là en l’occurrence, Max avait toucher cette piste. Ce-dernier écarquilla les yeux, il se releva brusquement et se retourna en matérialisant sa PANDORA. L'arme se forma au niveau de son dos, ses petits épaulettes arrièrent furent instantanément recouverte d'une carcasse métallique, qui se prolongea vers deux grandes extrémités ! Aussi bien à sa gauche qu'à sa droite, cette alliages acérés se décupla à la forme de tranches à lame aiguisées, telles les ailes d'une démon, Max s'était apprêter à les orienter vers ses avant. 

PANDORA:
 

Mais il ne vit personne, rien, absolument, rien, seul le couloir assombri. Cela était impossible, comment aurai-t-il pu le pister ?! Max avait portant surveillé ses arrières, si une chose l'aurait tracer aux pas, il l'aurait sentit. Mais là ! Il ne vit personne. Les chose commençaient à se gâter, si la "cible" n'avait eu aucun mal le repérer, alors Max était à découvert, il regarda n'importe ou, sur les côtés au-dessus, en dessous, il ne vit strictement rien. Cherchant dans les moindres recoins, son regard scruta en profondeur les alentours du couloir, ses oreilles se programmèrent pour détecter la moindre pression d'air sur un périmètre de 10 mètre. Légèrement paniquait, il se sentit en danger. S'il ne faisait rien dans les quelques minutes qui suive, il se pourrait que la "cible" le prenne tout comme.

Sur le moment, il tenta de trouvait une solution. Son regard se perdit quelques temps au sol. Ayant la sensation d'avoir été piégé. Il se précipita dans le prochain couloir. Courant à toute allure, il se retrouva nez à nez devant une bifurcation, il prit à droite, puis à gauche, il finit par se retrouver au coeur d'une salle de réserve:

http://img11.hostingpics.net/pics/841960oceanbasehangardeusex3dlcbygryphartd4guxnm.jpg

Il avança, d'un pas nonchalant, l'endroit parfait pour un refuge. Les terrains étaient bizarrement intactes, une salle de réserves comme on pouvait avoir l'habitude dans voir à GRASS dans les zones de concentrations industrielles. Cette salle là, n'avait pas était bien défiguré par le temps. Les néons de la salle fonctionné, le courant passer parfaitement dans cette salle. Étranges. Le sol avait l'air d'être nettoyer, les murs du terrains ne montraient aucune marque de rouillures. Et de bureau de contrôles, plafonnés à l'ouest de la salle avait l'air d'être occupé. Max ne comprenait guère ce qui se tramait. Le commandant avait été pourtant formel, il avait bien stipulait que la zone avait été abandonné depuis. Comment se fai-il qu'une zone du terrain soit en état de fonctionnement ? Max réfléchis un instant, il déposa légèrement ses doigts au niveau de son menton et laissait place à sa réflexion ? Si le commandant lui avait demander de partir pour seulement une cible, il y aurait des chances pour que ce dernier est voulu tendre un piège au jeune garçon ? Ou par pur manque de professionnalisme, le commandant ignore les magouilles qui peut se faire sur la zone "interdit". Max pencherait pour cette option. Maintenant à lui de savoir, qu'est ce qui se cache derrière ses murs rouillés. Soudain, un bruit de percutions se fit entendre. Max gémit légèrement et se retourna. Le choc provenait du couloir ou Max venait de sortir. A cet instant il s'apprêta à se mettre en garde:

- "Qu'est-ce que c'était ?!"
- "Tu n'as pas fermer la porte de sécurité ?!"

Deux voix inconnus venaient de la salle des contrôles à l'ouest de la salle. Ces-derniers avaient entendu pareillement le bruit. S'étaient confirmé, Max n'était pas seul avec la cible. Une organisation scientifiques trafiquer leurs petites affaires dans le coin. C'est ainsi qu'une tierce personne engagea la parole:

- " C'est pas vrai...!" 

La porte du bureau, s'ouvrit Max fit en alerte, il se réfugia derrière la première cargaison qu'il trouva. Il se replia à genou et rétracta aussi vite ses ailes, pour qu'elles dépassent lui moins possible. Les hommes sortaient de leur trous, ils descendit les escaliers de secours et regardèrent en direction du couloir. Max releva très légèrement sa tête pour voir les 3 protagonistes:

- " Tu crois que ces les mutants ?"
- " Aucune chance j'ai placé des systèmes de sécurité autour du labo !"
- " John reste au panneaux de contrôle.."

Le 3ème homme à la blouse blanche revint sur ses pas et ferma la porte derrière lui.
quand aux deux autres ils descendirent les marches et inquiet même angoissés par le peur d'une menace imminente. Ils décidèrent de descendre un mur de blindage. Sur le mur à quelques centimètres d'eux, disposait d'un bouton rouge, qui fit descendre le mur de sécurité. Max allait devoir s'éterniser un peu plus longtemps ici...




Dernière édition par Max Rénix le Sam 26 Oct - 18:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://lost-in-my-dream.forumactif.org
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Max Rénix - Kheas Spire / RP LONG   Sam 26 Oct - 17:20

L'insecte marchais tant o sur le plafond obscure ou le sol quand il estimais la zone sécurisée, traçant son chemin discrètement "par là" "par ici", il fini par oublier par ou il était passé, fatigué de marcher sans but, il fini par fonçer tête baissée contre un mur, causant un gros bruit, et également l'effondrement de celui ci.
-Quel idiot fais-je! liquéfier aurais été plus facile et discret!
La bêtise était déjà faites, il entendu des "zombi" mutant arriver, décidant de les exploser rapidement, crachent de l'acide et utilisant ses faux, il eu même harponné un costaux avec la Lance-Dard. Il se demandais bien ce que pensais son "interlocuteur" des marque qu'il laissai, Kheas s'apperçus qu'il avais "défonce" dans une salle plus grande que les autre.
-Fini les couloirs...oh...
Kheas seul un aperçu sur, ce qui semblais être, un GROS mutant, il était massif, armé, et en colère.
*Ils ont quoi ses mutants a tous vouloir tuer?*
Le géant s'avança vers lui en beuglant avec un gros fléau. Esquivant de peu l'attaque plus rapide que prévu, Kheas (agacé) profita du moment on le boulet était dans le sol pour marcher sur la chaine et lui planter son Dard dans le front, le géant hurla de douleur, et cria d'agonie quand Kheas lui marcha sur le tête en lui lacérant le dos avec ses Faux acidifiée. Le mutant vis un rouler boulet, fessant perdre l'équilibre a l'insecte qui tomba a terre, chute ralentie par les ailes, Kheas pris le boulet dans le dos, merci a sa carapace qui pris les dégât plutôt bien. Voulant mettre un terme a cela, Kheas lu crachat au visage une dose de phéromones, aveuglé par le nuage violet, le géant sentis des frisson sur son dos, des insectes sortis de toutes par entraient dans les plaies et commencèrent a le dévorer de l'intérieur. Le titan, après un gros effort, visiblement inhumain, se releva et fonça vers Kheas dans l'espoir de le tuer, par instinct, Kheas prit un mode "prédateur" et fonça égalment, les bras en avant, il sauta en tourbillonnant, faucilles dégainée, il traversa le centre du collose, dans une pluie de sang et d'organes broyé, Kheas reprit un peu ses esprit. *La violence conduit a la violence...cela vaut de même pour moi* malgrés ses pensée, il ne pu resister a ce festin, et dévora le géant avec ses allié de petite tailles.

Victorieux, Kheas s'assoie un moment a coté de la boucherie pour se remettre du choc. Soupirant un peu et tenant le crane dépecé de sa victime immonde.
*Si avec tout ce grabuge, IL ne sait pas ou je suis...*
Il rangeas son arsenal et se reposa, espérant peut-être du calme pendant un moment, a présent, seul son "interlocuteur" était bienvenu, enfin...sauf si il cherche les embrouilles. Prêtant plus attention au bruit alors qu'il régnais un silence religieux, il entendis des pas, et des voix HUMAINES, un espoir de plus pour Kheas. Il ne pu s'empêcher de rire, après tout les mutant qu'il a tué, voila enfin les être doué intelligence qui montrais leurs bout de nez. Kheas sortis de sa cachette et grimpa au mur dans le silence, puis, sur le plafond, dans le noir où ses yeux brillaient, il parla d'un ton rieur:
-Bonjours messieurs, comment allez vous?...oh, ne craignez rien ,je suis innofensive, a moin que vous ne fassiez une bêtise.
Revenir en haut Aller en bas
Max Rénix


Masculin Statut Social Du PERSONNAGE: : CHASSEUR
Grade :

Badge :


Niveau
Nombres de points RP:
1000/1000  (1000/1000)

MessageSujet: Re: Max Rénix - Kheas Spire / RP LONG   Dim 17 Nov - 22:14

Des pas nonchalants, des rythmes de coeur qui battent en accélérés, deux souffles irréguliers, la sueurs longeant le long de leur visages, marqués chacun par un masques de peur. Les bruits incessants des gouttelettes dans les conduits d'aération, le noir obscur, le regard élevé vers le plafond lugubre, tandis que l'autre fixe vers la profondeur d'un couloir abyssal. L'un d'eux, tenant dans les mains une arme tremblotante par l'angoisse, par ce silence insoutenable, par cette tension trop lourde et cette chaleur étouffante. Chaques parcelles de ses longs couloirs tranquilles, les terrifiaient. Des cris étouffés, non loin de là, les firent sursauter. Se retournant sans cesse par crainte, vulnérable par leur cauchemars devenus réalité, une chose apparut à leur champ de vision. Dans une salle sombre, des points rouges comme le sang et des lueurs rouges comme des néons, virevoltèrent dans l'air. La curiosité apaisa quelque peu leurs effrois. Ils s'avancèrent, prêt à tirer à tout instant s'il le fallait. Leur marche se fit de plus en plus lente, leur pouls redescendirent vers une allure plus modeste. L'un rabaissa en douceur son arme, se doutant de rien. Les lueurs rouges plainèrent au dessus de leur tête , difficile de savoir ce que c'était. Des féro-lucioles ou autres insectes volant ? Mais au fur est à mesure qu'ils s'approchaient, les chose se formèrent avec un peu plus de clarté. Perçant les ténèbres au alentours, ces lumières écarlates affichèrent une longue et épaisse gueule de carcasse marron foncée, qui descendit sur un buste en écailles, acérés et munis par des lames fraîchement peignés par une substances verdâtres, pour arriver à deux gros appuis aux ongles épineux. Et cette voix stridente, d'une créature inconnu venant du chaos affirma ces quelques mots:

-Bonjours messieurs, comment allez vous?...oh, ne craignez rien ,je suis innofensive, a moin que vous ne fassiez une bêtise.

Les scientifiques arrêtés devant cette monstruosité, les yeux écarquillées et le pouls battant de nouveau à toute allures, déferlèrent leur hurlement de terreur à en percer les murs:

-Haaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
-Haaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Max vint à retourner son regard en direction du cri. Restant sur un visage neutre, le corps agenouillé la main posé contre la cargaison derrière laquelle il s'était caché. Max resta perplexe. Il préféra resté en position pour le moment, c'était trop risqué. Le jeune garçon, posa son autre main sur son oreillette gauche. Il appuya sur le bouton d'appelle d'urgence. Une fois la connexion établie, Max murmura:

    -Commandent Fox ?....Commandent ? 

La communication avait du mal à passer. Surement du au systèmes de brouillages encore actifs. Les scientifiques encore vivant ici avaient vraiment mit au point des systèmes de défenses pour ne pas être détecté par quiconque, mais pourquoi ? Son visage se crispé légèrement. Il glissa son regard vers les deux autres scientifiques qui furent eux, aussi intimidés par ce hurlement:

- C'était qui ? Demande le premier
- La voix de Garry... rétorqua le second
- Non....pas encore...
- Ne t'en fait pas tout va bien se passer on va....
- On aurait du les éliminer tous, quand on avait eu l'occasion ! dit-il en serrant son poignet.
- Arrêtes tu sais très bien pourquoi on les a laissé en liberté ses mutants, sinon, comment on aurait pu continuer nos recherches sont sujets. Ajouta-t-il en déposant ses mains sur les épaules de son camarade.
- T'appelle ça encore des "sujets", ces rats de laboratoires sont maintenant périmés depuis longtemps, comment tu peux croire encore qu'on puisse avancer dans nos foutus recherches ! S'écria-t-il.

Intéressant, Max fronça les sourcils. Des mutants ? Laissaient en liberté dans leur propre terrains de recherches. C'était du suicide...Le jeune garçon ne mit pas longtemps à comprendre. Des recherches scientifiques encore en mise au point, mais les équipes commencent à défaillir. Le nombre de mutants sur le terrain doit être incalculable, une telle négligence de leur par, les oppresse dès à présent. Ils savant pertinemment que chaque heures passaient en ses lieux peuvent leur couter la vie. Ce fameux "Garry" n'était pas le 1er visiblement. Mais qu'est ce que le Commandant voulait que Max fasse ici ? En réfléchissant un peu plus longuement, pendant que les scientifiques se disputaient de leur destin tragique, Max revint sur les paroles du commandent Fox:

-"... Votre futur cible a déjà commis des infractions et autres dégâts dans les secteurs  ..."

Il abaissa son regard quelque instant, la cible en question n'était pas un mutant quelconque qui aurait réussi à sortir des zones voisines, non, mais surement...l'un des scientifique ! "commis des infractions" se sont des paroles de l'ordre de la justice de GRASS, donc, par conséquence, il ne peut s'agir que d'un citoyen hors la loi. En scrutant d'avantage les scientifique, Max vint à comprendre que sa cible était l'un des gérants de l'organisation. Mais lequel parmi eux ? Il va falloir faire bouger les choses, Max rampe rapidement sur le côté et vint à se faufiler tel un serpent de fumé noir, silencieux et rapide, en direction d'un des deux hommes à la blouse blanches:

- On y arrivera ! Soit patient, et arrête de douter maintenant ! C'est pas le moment, si tu veux pas finir comme Garry ! Je vais rejoindre Carine en haut, pour la surveillance, assures toi que les systèmes de sécurités ne soit pas endommagé à l'extérieur, d'accord ?
- On va tous y passer,moi je te le dis.... Termina-t-il en marchant en direction d'une échelle, à l'autre bout de la salle.

Max allongea son pas, en s'assurant de courir sur la pointe des pieds, ses ailes s'allongent en douceur, pour lui donner un peu plus d'altitude et de souplesse dans son déplacement furtif. Le scientifique marcha, d'un pas actif et pressé, il regarda sur les côtés les cargaisons qui étaient disposées sur son côté droit, il regarda ensuite de nouveau, devant lui. Et au moment d'arriver devant l'échelle, le jeune Animé se retrouva derrière lui, une distance de deux grands pas les séparés. L'homme prit alors d'une poignet serré la barre de l'échelle, et s’apprêta à monter. Rénix lui fit une tentative d'approche par l'arrière mais la tête du scientifique vint à se retourner en entendant la porte de la salle de contrôle se refermer par l'autre scientifique. Il fixa un moment son regard sur cette porte loin de lui, il soupira quelques instant, et repris son élan pour monter à l'échelle. Mais au moment de regarder vers le haut de l'échelle, un poids lui percuta le visage, le rabattant aussitôt au sol. Max les mains plaqués violemment contre la bouche du scientifiques afin qu'il ne donne aucun signe d'alarme, le regarda dans les yeux et lui dit d'un ton légèrement cynique:

   - Je serais curieux de savoir par quoi vous entendez les mots "rats de laboratoire" monsieur Conwell... 


Revenir en haut Aller en bas
http://lost-in-my-dream.forumactif.org
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Max Rénix - Kheas Spire / RP LONG   Mar 26 Nov - 17:35

Kheas semblais amusé par un telle raction, bien sûr que ces deux humain paniquai, Kheas était un monstre! La violence précédant de l'instectoide avais motivé ses instinc, le rendant plus "cruel" et bien moins "chevaleresque". Les humains prirent maladroitement leurs fusils, Kheas restais planté là, épérant un minimum d'intelligence de leurs part, il fut probablement déçu car ces nigaux firent feu. L'insecte se protégea les yeux avec ses bras. la carapace fut entamée, mais rien de bien grave, le seul vrais point faible de cette armure était l'ouverture des yeux.
Il patienta a couvert que leurs chargeur soit vide, les deux scientifique n'était pas des soldat, et tremblant de peur, il avais fait tombé les recharge. Kheas parla d'une voix agacée:


-Ça, c'est la "bêtise" don je parlais, dommage pour vous.

Le chevalier avais pensé que des être "intelligent" aurais réfléchi plus que ces mutant, il avais l'air encore plus stupide, les mutant attaquai sans peur au moins, eux...avais juste été abrutis par leurs instinct de survie, combinée avec ce ramollissement d'esprit qu'était leurs persuasion qu'il était plus intelligent qu'un autre. Kheas fouça, déploiyant ses ailes et cogna au niveau de la mâchoire celui de droite, il fini encarstré dans le mur, avec un cri sourd de douleurs.


-Pardonnez moi, mais je vous ai prévenu.

Le second, tétanisé, regardai la grande créature avec un air terrorisé. Kheas l'attrapa par le visage, il tentais de faire lâcher prise a Kheas, l'insecte observais la tenue de l'homme, tenue blanche  un peu sale, un pistolet de défense tombé au sol, une plaque d'identification.

-Ton nom est Garry?

Il n'eus que pour réponse, les bruit étouffé du scientifique, la main de Kheas fessait plus de la taille de son crane, et d'une simple contraction musculaire, il pourrais lui broyer la tête. Kheas allais prendre la parole a nouveau quand il perçut des voix, trop flou pour reconnaitre les dires, mais assez fort pour pouvoirs savoir qu'il s'agissait bien de paroles "humaine", le "mutant" eu une idée.

-Tu va rester avec moi quelques temps.

Kheas pensait se servir de l'être comme de bouclier humain, pas vraiment pour se défendre physiquement, mais d'avantage pour s'assurer que ses compère n'allais pas lui tirer dessus et gaspiller quelques balles, ou simplement de faire des mort idiotement. Le guerrier lâcha brièvement l'humain qui tomba au sol, pour le rechopper par le col juste après, il menaçais de hurler, mais un simple regard ennuyé de Kheas le fit garder le silence.

L'insecte géant se dirigeai vers la source des bruits, regardant une sorte de contenant cylindrique, c'était de la que venais les bruits si il ne se trompais point et il sentais les odeurs d'être vivant, "frais" et bel et bien "intelligent". Et, pile poil avant de faire "copain copain" avec ces autres scientifique probablement, il lâcha Garry et lui murmura:


-Va rejoindre tes compère; Juste avant de lever les bras et de parler d'une voix tonnante; Holla! Quel bonne surprise que de croiser autre chose que des pseudo-monstre sans foi ni loi, voila que je tombe sur des monstres déguisé en héros.

Kheas accusais ces scientifique d'avoir créé cet Enfer, et donc, d'avoir créé ces mutant, étant des monstre malgré eux, tandis que pour lui, les vrais monstre était ces scientifique, qui gagnais aux dépend d'autres. Le guerrier monstrueux préférais en savoir plus avant de faire appliquer son jugement.
Revenir en haut Aller en bas
MJ
Admin

Masculin Statut Social Du PERSONNAGE: : MAÎTRE DU JEU
Badge :


Niveau
Nombres de points RP:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Max Rénix - Kheas Spire / RP LONG   Mar 26 Nov - 21:01

Je me permets d'arrêter quelques instants le RP
Kheas: Ta réponse et sur-plombé de fautes. 
  Je t'invite à revoir ce que tu as écrit. 

Citation :


Kheas Spire a écrit:
-Va rejoindre tes compère; Juste avant de lever les bras et de parler d'une voix tonnante; Holla! Quel bonne surprise que de croiser autre chose que des pseudo-monstre sans foi ni loi, voila que je tombe sur des monstres déguisé en héros. 
Cette extrait ne colle pas avec ce qu'a dit précédemment Max Rénix.
Comment "Garry" pourrait rejoindre ses 2 autres confrères si la porte "cylindrée"  qui sépare toi accompagné de ( Garry et l'autre scientifique ) et Max accompagné de ( l'autre scientifique et du dernier chercheur dans la salle de contrôle ) est présente ? 

       
Revenir en haut Aller en bas
MJ
Admin

Masculin Statut Social Du PERSONNAGE: : MAÎTRE DU JEU
Badge :


Niveau
Nombres de points RP:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Max Rénix - Kheas Spire / RP LONG   Sam 13 Fév - 4:08



Cloturation du RP


Fermeture du RP : Les points RPs sont tout de même distribués, mais vous recevez la moitié de ceux que vous auriez pu avoir.



Max Rénix : 2 points RP
Kheas : 0 points RP


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Max Rénix - Kheas Spire / RP LONG   Aujourd'hui à 11:34

Revenir en haut Aller en bas
 

Max Rénix - Kheas Spire / RP LONG

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Croisé pékinois poil long 5/6 ans orphelin Béthune (62)
» Sujet a long terme: ork sauvage.
» Un combat long....très long !!
» La vie n'est qu'un long fleuve tranquille (ou pas)
» Quand la vie est un long fleuve tranquille.... (Libre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lost In My Dream :: L'UNIVERS DE SOLINVANIA (Place à L'aventure !) :: MAKALA - Le Monde D'ELYSIO :: GRASS - La Zone De Concentration-