Lost In My Dream
Inscrivez-vous.
Rejoignez-nous, pour des RPs LIBRES !



 

Partagez | 
 

 Astros - Xen Syn'Lo / RP LONG

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Xen Syn'lo


Masculin Statut Social Du PERSONNAGE: : EXILE, RECHERCHE POUR TRAHISON
Grade :


Niveau
Nombres de points RP:
2/100  (2/100)

MessageSujet: Astros - Xen Syn'Lo / RP LONG   Lun 28 Juil - 10:28

On ne peut pas dire que ma recherche était fructueuse depuis que j’avais commencé. Je n’avais toujours aucune solution pour sauver mon peuple et je me sentais un peu déprimé ces derniers temps. Comme si je pouvais chercher aux quatre coins du monde et que c’était juste impossible de trouver quelque chose de plausible. Je soupirais un peu exaspéré sur l’instant. En plus pour ne pas arranger la situation, je m’étais paumé comme un  crétin. J’avais pourtant un bon sens de l’orientation, mais j’étais tellement préoccupé en ce moment que rien n’allait comme je le voulais. C’était comme la fois ou l’autre gamin m’avait pris par surprise. Nan mais avoir été aussi négligent cette fois-là ça avait failli me faire défaut. Et maintenant j’étais perdu dans un village quelconque. Tout ce que je savais au final c’était que le village se trouvait au Sud, après ben pour retrouver mon vaisseau j’allais déchanter je pense.

J’aurais dû prendre le temps de localiser sa position pour pouvoir le retrouver facilement. Maintenant j’allais devoir errer sûrement pendant des jours avant de pouvoir partir de cette planète. J’allais peut-être découvrir des choses sympas ou faire des rencontres cool, mais pour le moment j’étais loin d’être d’humeur joyeuse. Je pense que si j’avais une aura elle serait en ce moment très sombre voire carrément noire. Pour me consoler un peu je pris le temps de m’attarder sur chaque détail du village. Celui-ci était pittoresque et j’avais une impression de nostalgie. Je ne savais pas trop bien pourquoi. Peut-être parce que les habitants étaient tous assez liés les uns aux autres peut-être ? Comme nous le sommes sur ma planète. En tout cas, on voyait bien que ce village était épanouit et rempli de bonheur. Il était peut-être petit, mais on n’a pas besoin de beaucoup de chose pour être heureux du moins eux ils se contentent de peu. C’était bien l’une des premières fois où je voyais ça.

Il faut dire que la plupart du temps j’allais dans les grandes villes donc ce n’était pas trop étonnant. Ce n’est pas du tout la même ambiance. Quand les gens habitent dans une grande ville ils sont habitués à un certain confort qu’ils ne ressentent pas de la même façon à la campagne. Il leur faut toujours plus. Ici, les gens se contentaient de s’entraider et de se rassembler pour être heureux. Et il est vrai que quand on est proche des sien on n’a pas besoin de beaucoup plus pour se sentir bien. C’était sûrement en partie pour ça que je déprimais. Cela faisait un brave moment que j’avais été rejeté par les miens. Je ne leur en voulais pas, mais ils me manquaient terriblement. La solitude peut vite devenir pesante parfois comme c’était le cas maintenant. Leur joie de vivre pouvait être assez envahissante et quand on les voit on se sent encore plus seul.

Peut-être qu’un jour je pourrais avoir un compagnon de route. Cela pourrait être pas mal. Je ne me sentirais plus aussi déprimé. Bon faut dire aussi que ma bipolarité n’aide pas non plus au truc. Bref, vous voyez quoi ce serait un ami peut-être même mon premier à dire vrai. Je pourrais compter sur lui et lui faire confiance aveuglément sans qu’il me poignarde dans le dos pendant que je ne m’y attends pas. Pas comme l’autre mioche mal élevé.

J’étais tellement pris dans mes pensées que je ne remarquais pas que quelqu’un avançait vers moi. D’ailleurs celui-ci ne devait pas trop regarder devant lui non plus vu qu’on finit par se heurter l’un contre l’autre. Je me relevais après ce petit choc et tendait la main et celui que j’avais bousculé. C’était un homme qui me paraissait assez jeune avec de longs cheveux d’une intense couleur ébène tout comme ses yeux d’ailleurs. Il n’avait cependant pas l’air d’être quelqu’un de mal intentionné. Il avait plutôt l’air de chercher quelque chose ou quelqu’un peut-être ? Je souriais et prenait la parole pour m’excuser de cette maladresse dont j’avais fait preuve.

Désolé jeune homme, je ne regardais pas trop où j’allais j’espère que tu n’as rien ?

Je me grattais le derrière de la tête avec un sourire désolé d’un homme qui avait un peu la tête ailleurs.

Tu n’as l’air d’être du coin non plus apparemment. Je me sens moins seul d’un coup. D’où viens-tu si je peux me permettre ?
Revenir en haut Aller en bas
Astros


Masculin Statut Social Du PERSONNAGE: : ERRANT
Grade :


Niveau
Nombres de points RP:
1/100  (1/100)

MessageSujet: Re: Astros - Xen Syn'Lo / RP LONG   Lun 28 Juil - 12:19

Après avoir fait mes adieux a mes parents adoptifs, je partis en direction du Sud. J'avais comme objectif d'aller a Al'kor. Là-bah je pourrais surement avoir des informations sur mon peuple, ou même, sur moi ? Je marcha quelques jours tout en observant les lieux dans lesquels je passais . J'observa donc : un marée, une chaîne de belle montagne et une plaine. 


Cette pleine pourrait être utile si un jour j'ai à combattre une créature volante, genre un dragon.. 

Après de longues journées de marche, la ville arriva enfin à ma vue. Elle était petite mais très jolie. Ses grandes tours surplombaient la ville, à leurs pieds, une cascade de maison descendaient jusqu'au sol. La ville était placée à coté d'une rivière ce qui, à mon avis permettaient de s'alimenter en eau et en poisson pour au moins un bon siècle. Plus je m'avançais vers cette jolie ville, plus j'avais envie d'y rentrer rapidement. Est-es la fatigue ? Non je ne pense pas. Quelque chose dans cette ville semblait m'attirer, comme si quelque chose d'important aller s'y passer.

J'espère qu'il y a des filles aussi joli que cette ville dans celle-ci. Après avoir retrouver mes origine, je m'y poserais bien avec une demoiselle.


Je passa donc les magnifiques porte de la ville. Et ce que je découvrit était magnifique. Tout le monde s'entraidaient, marchandaient et rigolaient ensemble. Il n'y avait presque aucun garde dans cette cité qui, pourtant, était assez grande mal grès sa rustre apparence. Les maison étaient en bois et en pierre avec un joli toit de tuile rougeâtre ce qui donnait, à mon avis, une très belle vue de haut.

Je me mis donc en quête d'une bibliothèque ou de quelque chose ou quelqu'un qui pourrait me donner des information sur moi ou sur mon peuple. Je marchais tranquillement dans les belles rue de Al'Kor tout en m'émerveillant toujours sur la beauté de cette ville quand je me cogna contre quelque chose ou plutôt quelqu'un. Je tomba à terre mais elle me tendit sa main pour m'aider a me relever. Je la pris volontiers. C'était un belle homme. Il était bond et avait les yeux platine. Il avait l'air sympa mais il faisait un rival potentiel contre toute sorte de gente féminine. Bref, je voulais m'excuser mais il pris la parole avant moi.  

-Désolé jeune homme, je ne regardais pas trop où j’allais j’espère que tu n’as rien ?

Il se gratta la tête genre mec nier qui ne regardait pas devant lui... A non sa c'est moi. Il repris la parole de suite. 

-Tu n’as l’air d’être du coin non plus apparemment. Je me sens moins seul d’un coup. D’où viens-tu si je peux me permettre ? 

Tien ? Il n'est pas non plus du coin..

- Non ne t'excuse pas c'est aussi ma faute . J'avais un peu la tête ailleurs. D'où je viens ? C'est la question que je me pose et c'est pourquoi je suis ici. Mais avant de t'en dire plus, j'aimerais t'inviter à boire un verre à l'auberge. Histoire de m'excuser et de faire plus ample connaissance. Ça te dit ?
Revenir en haut Aller en bas
Xen Syn'lo


Masculin Statut Social Du PERSONNAGE: : EXILE, RECHERCHE POUR TRAHISON
Grade :


Niveau
Nombres de points RP:
2/100  (2/100)

MessageSujet: Re: Astros - Xen Syn'Lo / RP LONG   Lun 28 Juil - 14:42

Je soupirais. Je n’étais vraiment pas doué aujourd’hui. Je me perdais dans un village paumé et maintenant je fonçais dans un mec inconnu sans aucun tact. J’aurais peut-être dû rester couché aujourd’hui j’aurais eu plus de veine. Il faut dire que si tu restes dans ton lit t’as pas de bol s’il t’arrive un truc. Enfin ce n’est pas comme si j’avais une vraie maison vu que je dormais dans mon vaisseau. Dis comme ça cela fait un peu clochard sur les bords mais en même temps je ne pouvais pas me payer les hôtels de chaque planète alors autant faire les économes. Voyager était assez cher comme ça avec l’essence du vaisseau alors je n’avais pas besoin d’ajouter les frais de logement en prime sinon j’allais vite plus avoir un sous en poche.

Au moins dans cette petite bourgade, je n’allais pas payer cher la nuit, car oui vu que la lueur du jour baissait j’allais sûrement devoir passer la nuit. Retrouver mon vaisseau en plein jour risque d’être long alors en pleine nuit je n’imagine même pas. Je pris le temps de m’intéresser de nouveau au jeune homme qui était devant moi. Il avait l’air assez cool comme gars c’était bien. Parce que bon s’il avait été là genre je ne te pardonne pas, on ne me bouscule pas comme ça moi ! Ben on ne se serait pas du tout entendu et ça aurait sûrement fini en pugilat ce que je ne voulais pas. Je n’étais pas d’humeur à me battre. Enfin ce n’est pas comme si on pouvait choisir ce genre de choses. En tout cas, il était bien poli et généreux.

Me payer un verre ? Ce n’était pas franchement ce que l’on faisait pour moi à l’accoutumée. Je dirais même plus on ne faisait jamais rien pour moi. J’étais toujours celui qui faisait le premier pas. Je ne m’attendais pas du tout à ce qu’il réagisse comme ça. Mais bon je n’allais pas me plaindre un petit verre c’est toujours sympa et puis s’il voulait faire connaissance pourquoi pas. Enfin, je n’étais pas du genre à déballer ma vie devant les inconnus comme un gamin déballe ses cadeaux de noël, mais on allait bien voir ce que ça allait donner. J’acceptais donc sa proposition.

Allons à l’auberge alors, je suis perdue de toute façon donc autant passer la nuit d’ici et reprendre la route demain. Je suis Xen enchanté et toi c’est quoi ton nom ?

Je lui tendais la main pour qu’il la serre. Je souriais de façon amicale, après tout je n’étais pas du genre à faire la tête. Et puis ma déprime était passée pour le moment alors autant en profiter un peu. Il allait me dire son nom quand des bruits de galops ou d’un truc dans le même genre surgirent. Ils venaient de loin, mais se rapprochait dangereusement et ça n’avait pas l’air très amicale tout ça. En effet, un nuage de poussière arriva droit sur le village. Quand celui-ci fut au milieu des passants il se dissipa dévoilant des trucs pas géniaux du tout. C’était des chasseurs de prime. Ils étaient montés sur des sortes de sangliers super agressifs qui voulaient nous bouffés apparemment vu la salive dégoulinante de leurs lèvres.

Décidément même quand on croit avoir tout vu on est encore surpris. Ces bestioles sont hideuses ma parole.

Toi là ! Nous sommes venus prendre ta tête Xen l’exilé

Ah je ne savais pas que j’étais connu sur cette planète…Peut-être que c’est à cause du tapage que j’ai fait sur Makala…Bref, allez chercher une autre tête je ne suis pas d’humeur messieurs.

D’humeur ou pas on va te décapiter.

J’éclatais de rire en entendant ça.

C’est d’un ordinaire à faire peur. Vous avez pas autre chose de plus original ?

Je me retournais vers le jeune homme.

Dis-moi ça te dit une baston ? Sinon tu m’attends le temps que je finisse ça et on va se boire un verre. Comme tu le sens. Tu préfères quoi être actif ou passif ?

Nous ne sommes pas à prendre de haut un ou deux ce sera pareil pour nous vous finirez empaillés. A l’attaque !

Deux gars sur les sept arrivaient avec le jeune pour cible tandis que les autres restaient en retrait sûrement pour voir notre niveau et prévoir ensuite nos réactions. Ingénieux, mais débile contre moi. Je suis imprévisible et ce pour n’importe qui. Personne ne peut prévoir mes pensées, mes actions sans en payer les conséquences avant. Ils allaient trouvés à qui parler, car apparemment mon jeune ami n’avait pas l’air d’avoir apprécié se faire mettre plus bas que terre par ces crétins tout droit sortis de la cuisse de Jupiter où dont ne sais où encore.
Revenir en haut Aller en bas
Astros


Masculin Statut Social Du PERSONNAGE: : ERRANT
Grade :


Niveau
Nombres de points RP:
1/100  (1/100)

MessageSujet: Re: Astros - Xen Syn'Lo / RP LONG   Sam 9 Aoû - 18:53

L'étranger me répondit :

-Allons à l’auberge alors, je suis perdue de toute façon donc autant passer la nuit d’ici et reprendre la route demain. Je suis Xen enchanté et toi c’est quoi ton nom ?


- De même pour ma part, Xen. Je m'appelle Ast ...

Je n'eus pas le temps de répondre. On entendit des cris venant de la porte du village. Puis des galops qui se rapprochaient dans un nuage de fumée. Celui-ci s'arrêta juste devant nous. Un fois le nuage dissipé, on pouvait apercevoir hideuses bêtes. C'était des sortes de sanglier qui semblaient avoir la rage . D'étranges personnes les chevauchaient. Vu leurs accoutrement douteux, c'était surement des chasseur... Mais de quoi ? C'est alors que Xen pris la parole sans que je puisse dire un mot.

- Décidément même quand on croit avoir tout vu on est encore surpris. Ces bestioles sont hideuses ma parole.

La personne sur le plus hideux des sanglier s'avança. Il était très laid. Mais pas que ! Sa longue barbe était très mal tressée. Son visage, sale de poussière et de crasse semblait faire peur aux enfants des alentours. Il pris la parole en regardant Xen et en le montrant du doigt.

- Toi là ! Nous sommes venus prendre ta tête Xen l’exilé

- Ah je ne savais pas que j’étais connu sur cette planète…Peut-être que c’est à cause du tapage que j’ai fait sur Makala…Bref, allez chercher une autre tête je ne suis pas d’humeur messieurs.

- D’humeur ou pas on va te décapiter.



xen se mit à rire. Il trouvait sa drôle ? Bref... apparemment ces gars là en avait après 
Xen. Après son rire sans fin il répondit :

- C’est d’un ordinaire à faire peur. Vous avez pas autre chose de plus original ?
 
Il se tourna vers moi et me posa une question qui me fit plaisir.


-Dis-moi ça te dit une baston ? Sinon tu m’attends le temps que je finisse ça et on va se boire un verre. Comme tu le sens. Tu préfères quoi être actif ou passif ?

- Haa... J'espérais que tu me pose cette question ! Tu crois vraiment que je vais patienter comme un vulgaire marchand de vache ? 

-Nous ne sommes pas à prendre de haut un ou deux ce sera pareil pour nous vous finirez empaillés. A l’attaque ! 

Deux gars sur les sept arrivaient avec moi pour cible tandis que les autres restaient en retrait... Attendez ? MOI ? ça ne se passera pas comme sa ! Je dégaina mes sabres. Ils avaient une lame noir et l'autre blanche. Ne me demandez pas pourquoi car je les ai trouver par terre. Bref. Ils foncèrent sur moi à toute allure. Je leurs sauta dessus en compagnie de Xen. Je dis voltiger mon arme jusque dans la tête du chasseur. Puis j'abattis le sanglier sans aucun problème. Enfin presque .. Un autre chevaucheur de sanglier lança sa lance dans mon bras. Je saignait abondement. Je retira la lance de l'autre main et la lança sur l'homme. Mais celle-ci fini un mètre moins loin que prévu... Juste a coté de Xen. Je cria : 

- Désoler ! J'ai mal viser !

Deux autres des sanglier foncèrent sur nous, j'avais rengainer l'un de mes sabre pour ne pas devoir me servir de mon bras meurtri. Nous les tuons, sans problème cette fois. Je ne repris pas le risque de lancer les lances que je trouvais.

- Effectivement.. Vous n'êtes pas à prendre de haut .. Vous êtes à prendre de loin ! Vous êtes tellement nul que même un combat devient ennuyeux par votre faute ! 

Apparemment, leurs chef ne pris pas bien la remarque que je lui fit. Il cria quelque chose d'incompréhensible et tout les chevaucheur partirent vers nous. C'était la première fois que je combattais de vrai gens... J'était plus habituer a combattre des mannequins de bois et de pailles . Je n'avais pas regarder à temps derrière moi et je n'avais pas vu un sanglier me fonçant dessus. Je m'évanouis sur le choc. Toujours vivant mais évanouit. Je saignais, j'avais mal, mais je faisais confiance a Xen pour venir a mon secours avant qu'un chasseur ne me finisse a la lance ou à l'épée.
Revenir en haut Aller en bas
Xen Syn'lo


Masculin Statut Social Du PERSONNAGE: : EXILE, RECHERCHE POUR TRAHISON
Grade :


Niveau
Nombres de points RP:
2/100  (2/100)

MessageSujet: Re: Astros - Xen Syn'Lo / RP LONG   Mer 13 Aoû - 9:45

Décidément  où que j’allais j’étais toujours confronté à des situations délicates.  Le jour où je me baladerais tranquillement sur une planète m’avait l’air bien loin à présent. Si on finissait par me connaître dans toute la galaxie ça le faisait moyen pour passer inaperçu surtout auprès des chasseurs de tête comme ceux-là, même si vu leur dégaine il ne faisait de toute évidence pas le poids. Au moins la baston risquait d’être bien intéressante vu que mon jeune compagnon comptait bien s’ajouter de mon côté de la balance. Je me demandais d’ailleurs quelle était sa façon de combattre. Je me lançais donc tout comme lui dans la bagarre espérant bien m’amuser ne serait-ce qu’un petit peu. Pour ça les chasseurs allaient devoir être un minimum intelligent sinon ce serait vite terminé.

Je regardais du coin de l’œil mon partenaire tandis que de mon côté j’assommais le premier chasseur avec un coup du tranchant de la main au niveau de la nuque. Celui-ci s’effondra inconscient. Même pas besoin de forcer. Je soupirais d’exaspération à l’idée qu’ils soient tous aussi nuls que celui-là. J’espérais me tromper, mais bon faut pas trop en demander vu leur tronche. Je pensais avoir un collègue, mais à peine après l’avoir lâché une minute des yeux il faillit bien me transpercer avant que je n’ai eu le temps de le remarquer. Il s’excusa et valait mieux, car elle m’avait loupé de peu. Un peu plus et j’aurais fini en brochette et c’était loin de la fin que je m’imaginais si je devais un jour mourir. Pour l’instant ce n’était cependant pas au programme. Tant que je n’aurais pas trouvé une façon de sauver mon peuple je n’aurais tout simplement pas le droit de mourir.

Je pris donc la lance la tirant d’un coup sec vu qu’elle semblait bien coincée dans le sol. Ensuite, je cassais le bout pointu et m’en servais comme un bô, une sorte de bâton utilisé par d’anciennes dynasties. Ce serait très pratique si je me retrouvais encerclé. En attendant, cela me permettait de combattre à distance sans que l’on puisse assez m’approcher pour me toucher. Oui c’est vrai j’ai appris à me servir de différentes armes. En même temps, j’étais un ancien scientifique donc si je n’avais pas appris l’art de la baston je ne serais sûrement plus de ce monde aujourd’hui. Il faut savoir se battre maintenant surtout moi en tout cas, car étant en fuite continuelle je suis toujours amené même si je n’ai pas envie à des situations de ce genre.

Bref, tout ça pour dire que j’écartais la plupart de mes assaillants avant de me rendre compte que mon collègue était en mauvaise posture. Il ne restait que deux ennemis, le chef et celui qui se tenait au-dessus de mon pote tirant sa tête en arrière et prêt à l’égorger vif. Autant dire que ce n’était pas génial comme situation, mais j’avais un atout que personne ne connaissait qui était mon bras multifonction. Je l’actionnais celui-ci se transformant sous ma veste sans problème. Celui-ci se transformait selon mes pensées. J’avais inventé un nouveau système où le bras était connecté en permanence à mon cerveau et donc également aux moindres réactions de celui-ci.

Je baillais un coup étant lassé de toute ceci avant d’envoyer en quelques secondes un rayon paralysant qui fit lâcher prise à l’autre moche et l’éjecta dans une botte de foin dans laquelle il se perdit. Voilà ça c’était fait. Plus que le chef et ce serait terminé, on pourrait enfin aller boire un verre tranquillement. Le truc c’est qu’il était quand même un peu plus futé que ces semblables, c’est le chef en même temps donc c’est normal. Il serait plus con y aurait un sacré problème de hiérarchie quand même. Celui-ci était bien décidé à m’empaler sur son sanglier vu qu’il me fonçait droit dessus. Je pris donc mon bâton et me fit un petit remake de saut à la perche pour l’atteindre lui dans un coup de pied sauté.

Je réussis à l’atteindre en plein milieu de la figure cependant j’atterris sur le sanglier qui n’avait pas l’air content d’être monté par quelqu’un d’autre que son maître. Celui-ci s’arrêta en trombe si bien que je n’eus pas le temps de m’accrocher et était éjecter de la bête en un temps record finissant dans le mur de la première baraque qui passait. Bien sûr vu la solidité du mur je passais carrément à travers complètement sonné.

Saleté de cochon je vais me le faire à la broche !
Revenir en haut Aller en bas
Astros


Masculin Statut Social Du PERSONNAGE: : ERRANT
Grade :


Niveau
Nombres de points RP:
1/100  (1/100)

MessageSujet: Re: Astros - Xen Syn'Lo / RP LONG   Dim 19 Oct - 1:55

Je me réveilla en sursaut. Je n'entendais qu'un son strident dans mes oreilles, pour cause, elles étaient emplies de sang. Je m'étais ouvert la joue en me cognant contre un rocher. Quelle imbécile je fais ..... Je vis au loin Xen être lancé contre un mur par un de ces sangliers mutant. 

Chiottes ! Je suis en mauvais état et Xen à besoin de moi. Bon je vais quand même essayer.


Je me releva en titubant mais avec succès. Je me mis à marcher vers le capitaine sur son monstre qui , lui, reniflait le sol à la recherche de Xen . Je repris mes sabres et m'avança discrètement vers les ennemis. Je lança un sabre sur le chef mais je ne réussi qu'à lui transpercer le bras. D'un coup et d'un cri, le sanglier fonça sur moi dans une fureur sans nom. Il m'envoya balader a travers la rue. Je reçu un violent choc dans les côtes. Je senti quelques chose tomber de ma poche. Je regarda et vis un parchemin roulé et tenu grâce à une ficelle de lin. 

Mais oui ! Le parchemin de feu que ma famille adoptive m'as offert à mon départ ! Vite il faut que je le lise !

Je ramassa le parchemin et le déplia. Il était soigneusement écris dans une encre noir aux reflets argentés. Je le lis à haute voix :

- Tirmalox hasaux excavauhc !!


Une immense nuée de feu ardent s'étala jusqu'à 10 mètres devant moi . C'était le bazar total. J'avais enflammer des passant et des charrettes .  Mais le bandit était mort et on avait un très beau rôti de sanglier. Je tituba jusqu'à la maison où avait atterri mon compagnon de bonne fortune. je ne le voyais pas . Mais où était-il ?

- Xen ! Xen !! Où es-tu ? Xen 


Je continuais de chercher parmi les décombres mais rien. Avais t-il volé plus loin ? Je ressentais cette sensation horrible de picotement dans le dos quand on pers quelques chose que l'on avait vraiment envie d'avoir. Mais attendez ... Pas de picotement ? De brûlure ! Mon dos était en train de brûler ! Je courais vers le bac d'eau le plus proche.


- Je brûle ! A l'aide je brûle !

Je me jeta donc dans la source d'eau la plus proche. Quand je vis un escadron gigantesque de garde aux habit assez pittoresque arriver à toute allure sur nous. 

- J'aime pas sa... Xen ! Il faut qu'on parte ! Xen !
Revenir en haut Aller en bas
Xen Syn'lo


Masculin Statut Social Du PERSONNAGE: : EXILE, RECHERCHE POUR TRAHISON
Grade :


Niveau
Nombres de points RP:
2/100  (2/100)

MessageSujet: Re: Astros - Xen Syn'Lo / RP LONG   Dim 7 Déc - 18:13

Note à moi-même ne plus jamais remonté sur un sanglier mutant géant ça provoquait de sérieuses migraines quand il s’en rendait compte. Dans un sens j’étais content que les murs ne soit pas trop épais, parce que foncé dedans ç fait toujours mal donc s’il s’écroule avec vous le choc sera déjà moins conséquent. Enfin, pour ma part je vais essayer de pas recommencer l’expérience, une fois s’était déjà trop. J’avais la tête qui tournait et voyait les gens en double voir triple. Je me massais la crâne durant quelques minutes en fermant les yeux, puis les rouvrit et vit de nouveau normalement. D’ailleurs j’avais atterrit dans une maison qui appartenait à une très jolie jeune femme. Je le voyais au seuil de la porte, la bouche ouverte. Elle devait sûrement être choquée de ce que j’avais fait à sa maison et je m’en voulais terriblement.

Elle était vraiment magnifique si bien que je me contrefichais éperdument des bandits à présent. Je les oubliais complètement, préférant ramener mon attention à cette charmante jeune femme. Je m’approchais d’elle et lui sourit avant de lui remettre une petite bourse. De l’argent était dedans et je pense qu’elle en aurait largement assez pour avoir une nouvelle maison trois fois plus grande et confortable. Je commençais déjà à l’emmener plus loin au calme pour régler ça de façon civilisée.

Veuillez me pardonner pour cet incident si j’avais su à quelle beauté cette maison appartenait, je serais passé à travers le mur bien plus tôt.

Je lui fis un baise main tout en la regardant dans les yeux de mon air charmeur. J’étais du genre à flirter bien vite et à ne plus penser qu’à ça. En plus, elle n’avait pas l’air contre la jeune femme vu comment ses joues prenaient une teinte rosé virant sur le rouge. Très craquante, je l’aurais d’ailleurs bien croqué si mon partenaire ne m’avait pas fait revenir à la raison. Je soupirais avant de rouler une pelle à la jeune femme.

Ce fut un plaisir belle demoiselle, à un de ces jours peut-être~

Je repartis vers l’entrée béante que j’avais faite dans la maison. Moi un bourreau des cœurs ? Non, j’étais juste très joueur. Là ça avait marché, mais des fois je me prends une bonne paire de claques. J’avais juste eu de la chance.

C’est bon gamin on se détend je suis toujours entier. Ça fait des années que je survis je vais pas crever pour si peu, encore heureux.

Il n’était plus là. Je regardais dehors et fut surpris de voir le chef mort et le sanglier grillé. On pouvait se faite un méchoui maintenant.

[color=green]C’est quoi ce bordel ? Elles sortent d’où ces flammes ? Un dragon à débarqué dans le trou du cul du monde ou quoi ?[color]

C’est là que je l’entendis, l’autre gringalet qui m’avait foiré mon potentiel coup du soir était en train de crier qu’il cramait. J’allais jusqu’à lui quand il se jeta dans une source pour arrêter les flammes. Comme si ça ne suffisait pas comme embrouilles, les gardes du village finirent par se pointer et ils n’avaient pas du tout l’air du genre miséricordieux.

Je courais jusqu’au jeunot et lui pris le bras.

Il serait bon de déguerpir gamin ! Maintenant ! J’ai pas franchement envie d’être embarquer dans une chasse aux sorcières où l’on serait les principaux éléments pris en chasse. Allez bouge-toi !

Je le fis slalomer avec moi entre différentes maisons avant de nous enfoncer dans une grosse masse de paille. Une cachette nickel qui suffirait pour l’instant. Pas sûr qu’il ne faudrait pas en changer à un moment ou à un autre, mais on va dire que pour le moment on s’en contenterait. On aviserait selon le comportement des gardes.

Sinon gamin, c’est toi qui nous a fait du porc aigre-doux ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Astros - Xen Syn'Lo / RP LONG   Aujourd'hui à 11:30

Revenir en haut Aller en bas
 

Astros - Xen Syn'Lo / RP LONG

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Croisé pékinois poil long 5/6 ans orphelin Béthune (62)
» Sujet a long terme: ork sauvage.
» Un combat long....très long !!
» La vie n'est qu'un long fleuve tranquille (ou pas)
» Quand la vie est un long fleuve tranquille.... (Libre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lost In My Dream :: L'UNIVERS DE SOLINVANIA (Place à L'aventure !) :: ZELNA - Le Monde De DOLARIA :: AL' KOR - Le Village du Sud-