Lost In My Dream
Inscrivez-vous.
Rejoignez-nous, pour des RPs LIBRES !



 

Partagez | 
 

 Xen Syn'Lo l'exilé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Xen Syn'lo


Masculin Statut Social Du PERSONNAGE: : EXILE, RECHERCHE POUR TRAHISON
Grade :


Niveau
Nombres de points RP:
2/100  (2/100)

MessageSujet: Xen Syn'Lo l'exilé   Jeu 24 Juil - 10:44



">
Xen Syn'Lo
"La vie nous lance parfois des défis à nous seuls de voir s'il on veut les affronter."


RACE: Animé
AGE et SEXE: Age: + de 10 000 ans Sexe: Inconnu
STATUT SOCIAL: Exilé, recherché pour Trahison
POUVOIRS ET ARMES: Arme: Bras multifonction Pouvoir: Je peux matérialiser mon bras gauche en bras multifonction.
Spoiler:
 

AUTRES, DÉTAILS A PRÉCISER: Je suis adorateur de la gente féminine Humaine.

Description Mentale
Alors par quoi commencé ? J'ai un caractère assez diversifié selon la situation alors bon. Je vais faire au mieux pour vous expliquer.

Bon déjà je suis quelqu'un qui va réfléchir avant d'agir. Je vais toujours pesé le pour et le contre d'une situation. Je peux parfois même me tirer de certaines situations qu'on pourrait parfois qualifiés de complexes. J'ai appris à être rusé, étant recherché pour trahison. On va dire que j'ai été obligé de me montrer plus malin que les autres pour pas me faire choper vous voyez le genre ? Il faut toujours que j'ai un coup d'avance sinon bonjour les dégâts.

A côté de ça beaucoup dise que je suis mystérieux. En même temps, je n'étale jamais ma vie devant les gens je ne suis pas de ce genre là. Moins les autres en savent sur moi et mieux je me porterais et survivrais longtemps. Des fois c'est limite si je donne pas un faux nom pour être tranquille. Je ne peux pas me permettre de laisser une seule trace de mon passage en étant pourchassé comme une bête de foire.

Je suis aussi très imprévisible. Vous ne saurez jamais ma réaction à l'avance. Genre prenons une situation de danger de mort. Je suis sur une planète qui va exploser. Ben c'est limite si je vais pas éclater de rire alors que je suis sur le point de crever.Je suis si peu transparent que l'on peut pas savoir comment je vais voir la chose ni comment je vais réagir à celle-ci. Cela peut-être déstabilisant parfois pour les autres.

Quand il s'agit de manipuler les autres je peux être pas mal aussi. Enfin après tout dépend de la personne que j'ai en face de moi. Je vais d'abord m'informer, puis je l'amadouerais sur son péché mignon pour ne pas avoir de résistance. Y en a ils s'intéresse à l'or d'autres au sexe, d'autres aux femmes. Ils faut juste savoir le point faible de l'adversaire et le tour est joué on peut le manipuler à sa guise comme un pantin.

A part ça j'ai quand même quelques bonnes qualités sinon ce n'est pas drôle. Je suis de nature aimable. Je souris à tout le monde n'étant pas avare de sourire. Quand les rencontres sont des femmes humaines là je deviens carrément charmeur. Je les complimente et suis attentionné avec elle. Je fais toujours en sorte de faire de l'humour ça détend l'ambiance et elle apprécie généralement. Cela ne m'empêche pas de le faire avec d'autres personnes ou bien de balancer des blagues à tout bout de chant. Je préfère ça qu'un long silence pesant et interminable. Bref, les femmes mieux on les traite plus on a de chances avec elle. Mais après je suis serviable quelque soit la personne en face de moi. Si je vois des gens dans le besoin j'essaye de les aider. Si j'en ai les compétences je vois pas pourquoi je ferais rien.

Je suis également sensible. Je n'en ai peut-être pas l'air, mais si on s'agenouille devant moi de désespoir ou un truc dans le genre je vais pas mettre un coup de pied dans la personne et me tirer je vais l'aider. Si on me prends par les sentiments vous pouvez être sûr que ça marche. Et ce même avec les adversaires. Je dois être une bonne poire, car je suis quelqu'un de clément. Même si la personne à pour mission de me tuer, si elle s'excuse je la laisse partir comme si de rien n'était. Cela me perdra peut-être mais je suis comme ça on se refait pas.

Pour finir je suis bipolaire. Cela veut donc dire que je peux très vite passer d'une humeur à l'autre. Genre être dépressif, puis passer à une humeur ou je me sens invincible ou encore passer à une humeur où j'ai des tonnes de manies incontrôlable du style enlever tout les cheveux coller à ma veste. Cela peut paraître limite ironique, mais c'est malheureusement le cas parfois. Mais vous inquiétez pas je suis pas encore Shizophrène...pas encore...

Ah et j'ai failli oublier. J'aime les femmes, mais y a un truc qui me tétanise chez elle. C'est leur nombril. Je sais pas quand je le vois je perds toute envie et ait envie d'aller le plus loin possible. Leur nombril c'est le mal, j'ai beau me dire on s'en fiche, si elle le découvre c'est fini quoi. La magie est parti et moi aussi. Autant dire que j'ai dû en décevoir plus d'une à ce niveau là...

Je crois que c'est tout pour mon caractère, à la prochaine les jeunes.


Description Physique
Alors mon physique c'est ça ? J'en envie de dire que vous avez un truc pas net dans les mirettes, car je suis en face de vous, mais bon comme je suis serviable je vais me décrire le plus sincèrement possible du moins le reflet que je vois dans la glace chaque matin.

Alors pour commencer je pense que mon visage n'est pas trop moche sinon je n'aurais pas autant de succès auprès de la gente féminine. J'ai les yeux clairs et de couleurs dorées. Ceux-ci se marient très bien avec mes cheveux blond platine dans lesquels on peut apercevoir des reflets gris. Je les ai court pour ne pas les avoir tout le temps dans les yeux, ce n'est pas très pratique pour courir ou autre et en étant pourchassé on va dire que c'est fréquent comme situation. Ma pilosité faciale quant à elle tire plutôt vers le châtain/brun. Celle-ci se constituant de sourcils épais un peu ébouriffés vers le côté oreille et d'une barbe naissante. Sinon, que ce soit la bouche, le nez, les oreilles ce sont des traits normaux qui ne sont pas difformes et donc aucun ne prend plus de place que l'autre sur le visage. C'est bien proportionné et je vais pas m'en plaindre. Pour finir avec le visage, j'ai un tatouage au niveau de la joue gauche de couleur marron après je peux pas vous décrire comme ça ce qu'il représente ce n'est pas très simple. Autant le voir de ces propres yeux.

Passons maintenant à mon corps d'athlète. Bon là je m'emballe un peu je vous rassure, mais on va dire que je m'entretiens bien à courir avec les fuites que je dois organiser assez souvent. Je fais un bon mètre quatre vingt cinq pour soixante et onze kilos ce qui est quand même bien. J'ai une peau assez pâle et donc le teint également il ne fait pas exception. Sous mes vêtements vous pourrez contempler peut-être un jour pour certaines seulement, une musculature bien dessinées. Bon après faut pas non plus vous attendre aux plaquettes de chocolats mes dames, y a pas marqué statue grecque sur mon front. Par contre, niveau corps, je suis pas franchement poilu, genre je suis même imberbe. Si j'ai trois poils qui se battent en duel sur le torse je suis content. Malheureusement ce n'est pas moi qui choisi.

Pour finir, on va regarder ma tenue vestimentaire. On va dire que c'est un peu une tenue pas partout assez sombre pour ne pas trop me faire repérer. Etre incognito ça aide bien parfois. Alors le haut est constitué d'un T-shirt simple de couleur marron surplombé par une veste en cuir noire que j'affectionne tout particulièrement. Elle a une valeur sentimentale vu que c'est une personne qui m'était cher qui me l'a donné. Au niveau du bas, je porte un pantalon de style militaire que j'ai piqué à je sais plus qui ainsi que des protèges genoux pour les chutes. La fuite ne se passe pas toujours comme prévu alors je prévois. Et bien sûr je porte des chaussures je ne marches pas pieds nus tout de même. Surtout que selon l'endroit ça pourrait faire mal. Je porte des chaussures de ranger qui sont très confortables et résistantes. Il me faut bien ça j'ai pas envie de changer de godasses tous les ans.

Voilà, c'est tout pour le physique mais je pense que c'est déjà plus que vous en voyez.


Histoire
Mon histoire... J'ai vécu tellement de trucs que je ne me rapelle pas de tout. Après tout j'ai plus de dix mille ans. Pour se rappeler de tout faut y aller. Y a quand même certains trucs dont je me souviendrais à vie comme de ma naissance, ou encore de toutes les choses que j'ai fait avant qu'on me mette le plus gros désastre sur le dos celui de la comète qui avait fait des ravages sur ma planète Syn'Lostar. D'autres choses me reviennent aussi, mais je ne vais pas vous raconter toute mon histoire non plus vous saurez juste l'essentiel et si vous voulez en savoir plus ensuite, il faudra venir me voir pour en parler. Bien sûr je ne répondrais pas facilement à vos questions il faudra me convaincre...Enfin pour le moment parlons de ma planète.

Pour commencer, je suis loin d'être né comme les humains. Moi comme les autres animés naissons comme des corps artificiels à qui on insuffle ensuite la vie grâce à une source spirituel tel un esprit ou une âme. C'est la Syn soul qui crée nos corps et qui nous donne ensuite le souffle de vie qui nous manque. Vous devez vous dires qu'on est un genre de parasite vu qu'on profite de la mort d'être vivants pour vivre, mais chacun sa façon de faire. Après tout les humains font du mal à leur terre et on leur dit rien alors je vois pas pourquoi nous on aurait pas le droit de vivre grâce à la mort d'autres. Ils sont morts, ils pourront plus en profiter donc c'est une sorte d'hommage que de leur rendre la vie par notre intermédiaire. Du moins, moi je vois ça comme ça. Bref, on va pas tergiverser deux heures là-dessus ma naissance est comme celle des autres animés peu intéressante. La suite est bien mieux alors rester à l'écoute.

Durant plusieurs années, je vécu en tant que chercheurs pour mon peuple. J'essayais de trouver un autre moyen que les ressources spirituelles pour nous insuffler la vie, car si on en manquait un jour que deviendrait-on ? La plupart de mes compagnons étaient pour ce projet. Alors j'ai essayé différentes choses inventant de nouvelles particules grâce à celle que nous avions sur notre planète, mais rien ne marchais. Mes collègues de laboratoire étaient désolés pour moi et je les rassurais comme quoi je m'en fichais du moment que je finisse par aboutir à la finalité que je voulais. C'était mon idée donc on me tenait responsable en cas d'échec alors que tout ce que je faisais était pour la survie de notre espèce. Même si on est tous frères je me demande par moment s'ils savent ce que je fais pour eux ou si simplement ils essayent de se mettre à ma place. Je ne faisais pas ces expériences parce que ça m'enchantait, mais pour nous donner un plan de secours si jamais quelque chose arrivait. Mais ça encore ce n'était qu'une toute petite partie des événements.

Un jour que je tentais une énième expérience, je mélangeais deux ADN pour le perfuser dans un corps inerte, mais aucun résultat cette fois-ci encore, une explosion retentit dans le laboratoire pour je ne sais quelle raison. C'est moi que l'on a accusé. Je faisais mes expériences tranquille et on est venu m'embarquer en pensant qu'une de mes expériences avait fait exploser une partie du laboratoire qui était mon laboratoire qui plus est qu'est ce que ça pouvait leur faire sérieux ? Je fus enfermé dans une cellule où l'on met les corps d'animés sans vie, histoire de méditer sur mon acte que je n'avais pas fait. Ben oui les prisons mon peuple ne connaît pas. Ce n'est pas plus mal vu que du coup j'ai pu m'échapper plus facilement. Je ne voulais pas rester dans cette cellule trop longtemps, car c'était du temps de perdu sur les recherches. Là une explosion retentit et c'était bien de ma faute. Deux composés tout deux instables en présences de l'autre ça finit par faire un boum et ce assez important pour que la porte de le cellule décolle et me fasse sortir de ce trou.

Ni une ni deux je me suis enfuis. J'ai couru de toutes mes forces et ai pris le premier vaisseau qui me tombait sur la main. Le bidouiller pour qu'il décolle n'était pas bien difficile. Un fil à la place d'un autre puis un peu de bidouillage par-ci, par -là et hop décollage immédiat pour une planète qui me prendrait pas pour un ennemi. C'était mon peuple comment j'aurais pu leur faire du mal ? J'ai pensé à m'exiler quelques temps le temps de reprendre mes recherches et de finir ce que j'avais commencé.

Le truc c'est que la situation alla en s'empirant. J'appris que notre planète avait été touché par une comète qui empoisonnait les âmes et que du coup les ressources spirituels s'appauvrissait sur la planète. C'était une possibilité qu'on ne pouvait pas négligé. Cependant, entre le fait que ce soit une possibilité et que ça se révèle vrai ce n'est pas pareil. J'avais eu l'impression que mon cœur avait loupé plusieurs battements. Je ne pouvais pas en vouloir à mon peuple de me mettre ça sur le dos. J'avais mal réagit en fuyant et puis ils étaient menacés et acculés et pour eux j'étais le responsable, car j'avais déjà fait du mal même si ce n'était déjà pas moi la première fois. Pas de bol quoi. Le pire c'est que je pouvais rien faire pour ma planète. Je n'avais trouvé aucun remplacement aux ressources spirituels et si celles-ci continuaient de s'épuiser on finirait tous par mourir. Je ne voulais pas que ça arrive alors mon but serait de parcourir la galaxie de Solinvania à la recherche d'une solution. C'était la seule méthode pour essayer de savoir quelle origine avait la comète et peut-être par la même occasion crée un antidote grâce à cette origine. Ce n'était pas le moment de perdre espoir. Je devais réagir pour mes frères.

Ce qui me pose soucis c'est qu'ils ont crées un corps genre machine de guerre pour me pourchasser et me tirer les vers du nez. Pour moi il faisait plus gamin à peine sortis des jupons de sa mère. J'avais rencontré cet enfant une fois je crois je ne sais plus à quelle occasion, il m'avait paru intéressant et intelligent. Peut-être mon futur successeur au sein de la branche scientifique, mais maintenant il ne pensait plus qu'à une chose me rayer de la carte. Il allait voir quand on allait se croiser j'allais lui remettre les pendules à l'heure à ce morveux. Nan mais sérieusement pourquoi j'aurais fait ça ? J'allais devoir passer ma vie à fuir tout en cherchant une solution, car je ne voulais pas le combattre. Il n'était pas méchant, il était juste aveugler. Je pourrais toujours essayer de lui parler on verra bien s'il ouvre les yeux, il a un sacré potentiel ce gamin ce serait bête qu'il ne soit pas plus qu'une arme.

Bref, voilà vous savez le fin mot de l'histoire, pourquoi je suis exilé de ma planète c'est un exode volontaire. Je vous dirais plus tard d'autres de mes aventures, mais pour le moment je vais aller pioncer dans un coin tranquille avant ma prochaine fuite faut bien reprendre un peu du poil de la bête après vous avoir dit tout ça. Et si vous me cherchez je suis sur la planète Moon en ce moment, par contre qui sait pendant combien de temps...Sinon je suis pas du genre à étaler ma vie comme un livre ouvert donc faites gaffe à pas le répéter si vous ne voulez pas me revoir, car je vous réserverais un sort de mon cru à ce moment là et pas sûr que vous apprécierez, vous êtes prévenu...


Revenir en haut Aller en bas
 

Xen Syn'Lo l'exilé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Zaknafein l'exilé [Validé]
» SOS Lavalas: A quand le retour des exilés et des extradés?
» exilée sur le sol au milieu des huées.
» L'exil - Ram & Jasmine
» Neesha Talfrayn ♣ Une femme exilée...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lost In My Dream :: Les Aventuriers (Fiches Des Personnages) :: Les Aventuriers "Prédéfinis"-