Lost In My Dream
Inscrivez-vous.
Rejoignez-nous, pour des RPs LIBRES !



 

Partagez | 
 

 Neil Barnett - Le peintre énigmatique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Neil Barnett


Masculin Statut Social Du PERSONNAGE: : ARTISTE ITINÉRANT
Grade :


Niveau
Nombres de points RP:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Neil Barnett - Le peintre énigmatique   Dim 5 Jan - 22:28



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Neil Barnett
" Un rêve sur une toile. Le monde au bout d'un pinceau. "

RACE: Humain.
AGE et SEXE: Age: 19 ans. Sexe: Homme.
STATUT SOCIAL: Artiste itinérant.
POUVOIRS ET ARMES: Arme: Aucune. Pouvoir: Neil possède la capacité de communiquer avec certains objets inanimés (tels qu'une peluche, une statue, ou encore, un tableau). Une condition cependant: cet objet doit avoir une valeur particulière aux yeux de son créateur, au point que cette affection même ai pu lui 'insuffler une vie'. Il arrivera également que ces objets puissent s'animer en sa présence, mais cela n'arrivera qu'en de rares occasions appelées 'stase cauchemardesques' (notamment des états de peur ou de panique intense). Durant l'une de ces "stases cauchemardesques', le chaos psychique du jeune homme se matérialisera alors au travers de diverses illusions (pensez à une maison fantôme: murs qui se rétrécissent, pièces qui s’inondent, objets qui bougent, personnes qui apparaissent et disparaissent, etc.). Bien que tout cela ne reste à priori que des illusions, il s'avèrera que plus Neil se sentira menacé ou en proie à la panique et plus les apparitions prendront forme et matière, en d'autres mots: elle pourront réellement toucher ou blesser quiconque se trouvera sur leur passage. Il faut savoir qu'à ce jour Neil ne peut aucunement maîtriser les apparitions générées par ces stases, à moins bien sûr de retrouver son calme.

AUTRES, DÉTAILS A PRÉCISER
:
Sa couleur favorite est le bleu. On le trouvera souvent plongé dans un livre ou peignant un tableau.
Il a également une grande peur des chats.

Description Mentale
Mais à quoi peut donc bien penser ce garçon?
On décrira volontiers Neil comme un jeune homme charmant, aimable, courtois et parfois lunatique. Mais tout comme l'océan dont on ne connaît les profondeurs, quiconque scrutera les yeux de Neil ne pourra jamais espérer voir le fond de sa pensée. Si son être semble constamment irradier d'une lumière bienfaitrice, dans son cœur le jeune peintre porte l'ombre.
Loin d'être d'un  naturel froid ou distant, Neil apparaîtra comme une personne enjouée, à la gentillesse et à la sincérité déconcertante.  Parlez et celui-ci vous prêtera une oreille attentive. Pleurez et il vous tendra timidement un mouchoir froissé. Mais questionnez-le sur sa famille ou son passé et l'artiste, brusquement, se tait. Lui qui était pourtant si bavard! Si Neil n'est pas enclin à exprimer ouvertement ses sentiments, ses peintures sont souvent bien plus révélatrices qu'une longue conversation en sa compagnie.


Description Physique
Comment décrire Neil en quelques mots?
Grand, des membres fins, un visage marqué par de longues nuits passées sur une feuille de papier. A vue d’œil ce jeune homme atteint facilement plus d'un mètre quatre-vingt. Son physique est à la fois  assurément masculin, mais quelque peu androgyne. Ses traits sont fins mais clairement affirmés. Sa chevelure (souvent en bataille) arbore un violet tirant sur le mauve, surmontée de quelques mèches ondulées et plus foncées que l'ensemble. Sa peau est pâle mais chaude au toucher. Il possède en outre de grands yeux bleu-violacés toujours avides de contempler de nouveaux paysages. Bien qu'il ne rechigne pas à changer de vêtements il portera, comme à son habitude, son long manteaux orné de plumes noires dont les bordures ont été grignotées par le temps. Mais enfin, pour terminer la description de cet étrange tableau dans son ensemble, pour  n'importe quel passant Neil apparaîtra comme un voyageur atypique, un artiste vagabond qui marche la tête dans les étoiles.
 


Histoire
"L'entre-Monde"
- Là où tous les rêves commencent, et tous s'achèvent.
Oseras-tu y entrer? -

"Là où tous les rêves commencent..."

Neil pris le temps de méditer sur l'étrange description du tableau.
Ce tableau, sur lequel son père avait travaillé durant des années, se tenait enfin là. Devant ses yeux. Un frisson parcouru son échine. Il lui suffisait tout simplement de tendre la main pour le toucher. Mais pour le moment, le jeune homme était pétrifié. Il
n'osait pas s'approcher de la somptueuse peinture. Neil frotta doucement sur ses mains glacées tandis qu'un courant d'air frais s'infiltrait dans l'atelier.

C'était un jour froid et pluvieux. Le jour de son 19ème anniversaire.

Ce matin-là, Neil trouva l'une des pages du manuscrit de son père. 

Son père ... Prenons le temps de nous pencher sur ce curieux personnage.
Harry Barnett était, par le passé, le fier détenteur de la galerie Barnett qui exposait  régulièrement de magnifiques œuvres mêlant mysticisme et extravagance.  Oh, nous ne dirons pas que l'endroit attirait des foules de visiteurs; en revanche la galerie Barnett avait une solide réputation auprès de quelques riches et obscurs amateurs d'art qui n'hésitaient pas à dépenser de petites fortunes dans les œuvres les plus étranges.
Malheureusement la galerie fut condamnée depuis que Harry Barnett cessa subitement de sortir de sa demeure. Une petite rubrique du journal quotidien fut consacrée à l'évènement, mais très vite le nom des Barnett fini par sombrer dans l'oubli. Seules
quelques rumeurs demeurèrent, comme quoi le viel homme était devenu fou, laissant ses propres enfants aux soins d'une tante qui n'avait elle-même ni le temps ni l'envie de s'occuper d'un morveux et d'une bâtarde.

Mais revenons à la fameuse page du manuscrit qui avait hélas disparu avec son auteur. Neil lut le passage a mi-voix:

"Tout comme les bords d'un immense tableau, longtemps, nous pensions connaître les limites de ce monde.
Et pourtant ... [une partie de ces mots était illisible]
Mais bientôt je pourrais enfin te prendre dans mes bras. Ma tendre, ma bien-aimée...

... ma douce Marie."

Marie.
Neil réfléchit un moment. Ce nom lui rappelait vaguement quelque chose. Le portrait d'une petite fille se dessina devant ses yeux. Oui, son père avait mentionné ce nom quelques fois. Cependant l'existence de Marie avait été, jusque lors, jalousement gardée dans l'ombre de son atelier. Marie n'a jamais été réelle. Elle n'était qu'un rêve, une fantaisie à laquelle s'était raccroché son pauvre père pour ne pas sombrer dans le désespoir. Et la seule image que Neil connaissait de cette enfant était ce portrait que son père ne se lassait pas de regarder, seul, à la lumière de sa bougie. Cette petite fille qu'il avait toujours rêvé de tenir dans ses bras était à la fois son salut et sa chute. Depuis que Marie était 'née', le vieil homme ne parlait que d'elle, ne voyait qu'elle, tandis que ses propres enfants étaient devenus des ombres à ses yeux. Car en effet Neil avait également une sœur: Eve.

Le cœur du peintre se resserra en pensant à sa petite protégée. Et dans le silence entrecoupé du lourd tic-tac d'une horloge, dans la pièce où embaumait une vague odeur d'huile et de vieux parchemins, une seule pensée fit irruption dans son esprit:

"Pourquoi?"

Oui, pourquoi, se demanda-t-il. Pourquoi le destin s'évertuait-il à lui ôter tout ce qui lui était cher? Il y avait d'abord sa mère, qui avait entamé un sommeil éternel lorsque Neil n'était encore qu'un enfant. Puis son père qui s'était récemment volatilisé sans laisser de traces, sans même quitter son atelier. Et enfin, deux jours auparavant, sa petite sœur qui avait disparu dans des circonstances tout aussi étranges. Tous deux évaporés. Comme morts. Mais Neil ne pouvait se résoudre à cette idée. Quelque chose, une petite voix lui soufflait que ces disparitions n'étaient pas le fruit de l'infortune.

Ce tableau ... Cette page de manuscrit ... Les dernières paroles de son père ... Et Marie ...

Tous ces éléments étaient liés entre eux, d'une façon ou d'une autre. Le jeune homme en avait la certitude. Et puis, se souvint-il, il y avait également le comportement étrange d'Eve, comportement qui s'était manifesté peu de temps avant sa disparition. En effet, quelques fois Neil l'avait surprise à parler dans le vide ou à rôder près de l'atelier pourtant solidement fermé à clefs.
Ce détail le laissa un instant perplexe: qu'est-ce qui, dans cette pièce, pouvait bien avoir intéressé sa petite sœur?

Le jeune homme regarda longuement autours de lui, et soudain, son cœur s'arrêta net. Le portrait de Marie avait également quitté sa place habituelle et pire; il ne le voyait nul part. Son père l'avait-il emporté avec lui?

Mais Neil n'eut pas le temps de creuser ces questions d'avantage.

Tandis que le jeune homme lutait avec sa propre psyché, un autre frisson lui parcouru soudainement le corps. Un profond sentiment de malaise s'empara de son esprit, tandis qu'il éprouva le besoin irrépressible de quitter la pièce. Il remarqua également que la lumière de sa bougie s'affaiblissait. Mais alors qu'il s'apprêtait à tourner les talons et à quitter l'atelier, son pied glissa dans une substance visqueuse qui s'était répandue sur le sol: quelque chose qu'il n'avait pourtant pas vu en entrant. Il s'accroupit et en observant de plus près il déchiffra un message tracé sur le sol, probablement avec de la peinture:

"Deux personnes entrent. Une personne sort.
Et pourtant, oseras-tu y entrer?"

Neil réprima un sursaut. Il était pourtant sûr que ce message ne se trouvait pas là quelques minutes auparavant. Il se releva et son regard se posa de nouveau sur le grand paysage intitulé 'l'Entre-Mondes'. L'énorme tableau représentait une grande contrée noyée de couleurs, couches sur couches de pinceau qui s’entremêlaient sur la toile dans une harmonie mystérieuse. Un paysage si irréel et si beau qu'il vous laissait le souffle coupé.

Le garçon s'approcha de la toile tandis que son pouls ralentissait sa cadence.

L'air devenait étrangement plus froid à chacun de ses pas.

Le temps lui-même semblait ralentir au fur et à mesure que le paysage se rapprochait et ses contours se précisaient à sa vue.

Le tic-tac de l'horloge s'était tue.

Le garçon tendit une main tremblante vers la surface de la toile ...

... Quand une petite main agrippa brutalement la sienne et Neil laissa échapper le seul nom qui lui vint à l'esprit:

"Eve?"

"Nous t'attendions" murmura une voix qu'il ne put reconnaître.

La petite main fit basculer Neil qui se sentit brusquement tomber dans un gouffre infini. Une expérience semblable à une chute dans le néant. Le jeune homme se sentait tomber, inlassablement, mais n'osait ouvrir les yeux. Il ne pouvait que se laisser aspirer par cette force mystérieuse qui l'attirait inlassablement à tomber, encore et encore.

Quand enfin Neil sentit enfin une surface solide supporter son poids, il se réveilla dans un sursaut.

Un nouveau paysage s'offrait à ses yeux ébahis. Un magnifique jardin s'étalant à perte de vue, déversant ses couleurs chatoyantes: rouge, bleu, vert, jaune, et d'autres que Neil ne pouvait même pas nommer. Au loin le soleil éclairait une arche dont l'architecture étonna le jeune garçon: jamais il n'avait vu un pareil chef-d’œuvre. Son cœur d'artiste vacilla un instant. Puis Neil laissa échapper un soupir de soulagement: un lit de feuilles mortes avait amorti sa chute, et le jeune homme profita de l'occasion pour rester un moment allongé à contempler les nuages. Les questions qui le taraudaient devront attendre.

Un nouveau voyage commençait ici.

C'est ainsi que plus tard, le jeune peintre découvrira avec surprise qu'il avait atterri quelque part dans la galaxie de Solinvania, ou comme son père l'avait nommé,
l'Entre-Mondes. 


Revenir en haut Aller en bas
MJ
Admin

Masculin Statut Social Du PERSONNAGE: : MAÎTRE DU JEU
Badge :


Niveau
Nombres de points RP:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Neil Barnett - Le peintre énigmatique   Dim 5 Jan - 23:39

Fiche Validée
Revenir en haut Aller en bas
 

Neil Barnett - Le peintre énigmatique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le Chevalet [Le Peintre]
» A travers la montagne. [PV Peintre]
» Chris Neil signe à...
» recherche peintre pour garde prussienne
» Améthyste Pearl Neil Jones

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lost In My Dream :: Les Aventuriers (Fiches Des Personnages) :: LES VOYAGEURS-